In English Accueil Billard Bélier SNH Relativité Botanique Musique Ornitho Météo Liens/Contact
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Site de Régis Petit

Botanique

Image Botanique : feuille d albizia

Préambule ( Paragraphe Début / Suivant )


Cette page est destinée aux amoureux de la nature et des arbres en particulier.
L'auteur y présente un catalogue des Plantes Ligneuses (Arbres, Arbrisseaux et Grimpants Ligneux) rassemblant près de 300 Espèces communes en Europe.
A ce catalogue est associée une méthode d'identification des Plantes Ligneuses, principalement par leurs Feuilles. Cette méthode a l'avantage d'être simple et non ambigüe.
Cette page comporte également un Lexique détaillé des termes utilisés en Botanique des plantes ligneuses.
Notations de cette page :
- Les mots-clés ont leur première lettre indiquée en majuscule et sont définis dans le Lexique.
- Les auteurs cités sont mentionnés entre crochets sous la forme [AUTEUR Titre Page]. Voir Bibliographie.

Sommaire de cette page ( Paragraphe Précédent / Suivant )

  1. Catalogue des plantes ligneuses
  2. Recherche d'informations sur une plante ligneuse connue (classeur Excel)
  3. Identification d'une plante ligneuse inconnue
  4. Présentation de la méthode d'identification
    1. Méthode d'identification
    2. Tableaux récapitulatifs des espèces courantes
  5. Brève histoire de la classification des plantes
  6. Lexique
  7. Bibliographie

1. Catalogue des plantes ligneuses ( Paragraphe Précédent / Suivant )


Le catalogue ci-dessous, réalisé par l'Auteur, regroupe à ce jour 258 espèces de plantes ligneuses adultes, les plus communes parmi les mille espèces répertoriées en Europe.
On y trouvera une ou plusieurs photos de chaque espèce, accompagné des critères principaux caractérisant la plante ligneuse selon la méthode d'identification présentée.
Le catalogue détaillé de ces espèces se trouve dans le Classeur Excel, base de données accessible gratuitement en ligne sous forme d'un fichier Excel multi-critères.

Consultez le catalogue des Plantes Ligneuses dont le Nom commun commence par la lettre suivante :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

2. Recherche d'informations sur une plante ligneuse connue (classeur Excel) ( Paragraphe Précédent / Suivant )


Comment faire :
Lorsque la Plante Ligneuse est déjà connue et répertoriée dans le Catalogue des plantes ligneuses de ce site, vous pouvez obtenir des informations supplémentaires sur cette plante (Port, Résine, Epines, etc.), sur ses Feuilles (Type, Disposition sur tige, Squelette, Bord, Forme, etc.) ou sur ses Fruits.
Le classeur Excel proposé ici et intitulé botclasseur_web (xlsm, 100 Ko) permet cette recherche à partir du Nom commun, du Nom scientifique ou de la Famille concernant cette plante.
Il suffit de filtrer sur les 3 dernières colonnes de droite intitulées Désignation.
Les cellules Excel en texte sous-ligné sont des hyper-liens vers les photos du Catalogue.
Après filtrage, les informations obtenues se lisent en ligne dans les 8 premières colonnes de gauche intitulées Critères principaux et les 19 colonnes suivantes intitulées Critères complémentaires.
Remarque : Ce classeur Excel a été construit en s'inspirant des références documentaires données en Bibliographie.

Exemple :
Pour une recherche concernant le Chêne des marais, les informations obtenues en ligne sont les suivantes :

1. Désignation :
    Nom commun : Chêne des marais
    Nom scientifique : Quercus palustris
    Famille : Fagacées
    Photo de la feuille (en cliquant sur le nom commun en colonne Nom commun) :
Image pour ce nom commun
2. Critères principaux :
   Plante : formule E NR NP :
       1. Plante (port) : dressé arbrE
       2. Plante (résine) : NonRésineux
       3. Plante (épines) : NonPiquant
   Feuille : formule S A N E LO :
       4. Feuilles (type) : plate Simple
       5. Feuilles (disposition sur tige) : isolées Alternées
       6. Feuille plate (squelette) : penNé
       7. Feuille plate (bord) : dEnté
       8. Feuille plate (forme) : LObée
3. Critères complémentaires :
     Lobes (découpage) : lobe pointu, échancrure arrondie et très profonde
     Lobes (nombre, particularités) : 7 lobes
     Feuille (couleur) : dessus rouge
     Foliole : 1 seule de longueur 8 à 12 cm
     Fruit : akène (gland)

3. Identification d'une plante ligneuse inconnue ( Paragraphe Précédent / Suivant )


Comment faire :
Lorsque la Plante Ligneuse n'est pas connue, vous pouvez essayer de l'identifier à partir de ce même classeur Excel en filtrant successivement chaque colonne depuis la gauche.
Les 8 premières colonnes de gauche intitulées Critères principaux représentent le codage du binôme Plante-Feuille. Ce codage selon 8 critères est simple et non ambigu (voir Méthode d'identification pour les explications).
Les 19 colonnes suivantes contiennent les Critères complémentaires permettant d'affiner l'identification et d'aboutir au nom de la plante inconnue.
Les cellules Excel en texte sous-ligné sont des hyper-liens vers les photos du Catalogue et permettent de conforter l'identification.

Exemple :
Pour identifier l'Arbre, l'Arbrisseau ou le Grimpant Ligneux devant lequel vous vous trouvez actuellement, les filtrages à réaliser dans le classeur Excel sont les suivants.
Attention (principe de sélection par défaut) : il faut filtrer les colonnes en décochant les items inappropriés et en laissant coché les autres items.

1. Critères principaux :
   Plante : formule E NR NP :
       1. Plante (port) : dressé arbrE
       2. Plante (résine) : NonRésineux
       3. Plante (épines) : NonPiquant
   Feuille : formule S A N E LO :
       4. Feuilles (type) : plate Simple
       5. Feuilles (disposition sur tige) : isolées Alternées
       6. Feuille plate (squelette) : penNé
       7. Feuille plate (bord) : dEnté
       8. Feuille plate (forme) : LObée
   A ce niveau de filtrage, il reste trois lignes concernant l'Alisier (à lobes), le Chêne des marais et le Chêne rouge.
2. Critères complémentaires :
     Lobes (découpage) : lobe pointu, échancrure arrondie et très profonde
3. Désignation :
   Il reste alors une seule ligne concernant le Chêne des marais.
   En final, on vérifie que la feuille correspond bien à sa photo (en cliquant sur le nom commun en colonne Nom commun) :
Image pour ce nom commun

4. Présentation de la méthode d'identification ( Paragraphe Précédent / Suivant )

4.1. Méthode d'identification


Les 10 diapos ci-dessous présentent la méthode d'identification des Plantes Ligneuses, principalement par leurs Feuilles.
C'est une méthode simplifiée et non ambigüe, établie par l'Auteur à partir des références documentaires (voir Bibliographie).
Tous les mots-clés employés (avec première lettre indiquée en majuscule) sont définis dans le Lexique.

Image Botanique : methode3
Image Botanique : methode4
Image Botanique : methode5
Image Botanique : methode6
Image Botanique : methode7
Image Botanique : methode8
Image Botanique : methode9
Image Botanique : methode10
Image Botanique : methode11
Image Botanique : methode12

4.2. Tableaux récapitulatifs des espèces courantes


En application de la Méthode d'identification, les 9 diapos ci-dessous présentent des tableaux récapitulatifs.
Le premier tableau donne les Familles d'Espèces forestières courantes.
Les tableaux suivants permettent d'identifier rapidement la plupart des Espèces de Chêne, Erable, Frêne et Sureau, Marronnier, Peuplier, Pin, Sapin et autres pinacées, et Plantes Ligneuses à Feuilles doublement Dentées.

Image Botanique : tableau13
Image Botanique : tableau14
Image Botanique : tableau15
Image Botanique : tableau16
Image Botanique : tableau17
Image Botanique : tableau18
Image Botanique : tableau19
Image Botanique : tableau20
Image Botanique : tableau21

5. Brève histoire de la classification des plantes ( Paragraphe Précédent / Suivant )


Les bases de la botanique moderne remontent au 17e siècle avec une Classification classique des plantes élaborée progressivement par les naturalistes et botanistes de l'époque, principalement :

   - Les frères suisses Jean et Gaspard BAUHIN introduisent en 1623 dans "Pinax theatri botanici" la distinction Monocotylédones / Dicotylédones, avec une nomenclature binomiale regroupant 2700 Espèces.

   - L'anglais John RAY invente le concept d'Espèce entre 1686 et 1704 dans "Historia plantarum", avec une classification qui regroupe 18 600 Espèces.

   - Le français Joseph PITTON DE TOURNEFORT introduit en 1694 le concept de Genre dans "Eléments de botanique ou méthode pour connaître les plantes" (cf [TOURNEFORT]), avec une classification basée sur la Corolle et la distinction Arbre / Herbacée (classification Tournefort). La classification regroupe près de 7000 Espèces classées en 898 Genres et 22 classes de Genres.

   - Le français Pierre MAGNOL invente en 1689 le concept de Famille dans "Prodromus historiae generalis plantarum in qua familiae per tabulas disponuntur", avec une classification qui regroupe plus de 2000 Espèces.

   - Le suédois Carl von LINNE synthétise entre 1737 et 1758 dans "Systema naturae" puis dans "Species plantarum" les données de BAUHIN (nomenclature binomiale), MAGNOL (Familles), TOURNEFORT (Genres) et RAY (Espèces) dans une classification centrée sur l'analyse des organes sexuels (classification Linné). Il invente et fixe la nomenclature binomiale en faisant suivre le nom du Genre par celui de l'Espèce.

   - Le français Michel ADANSON d'ascendance écossaise présente en 1763 dans "Famille des plantes" (cf [ADANSON]) une classification en 2 volumes qui regroupe 1615 Genres classés en 58 Familles par caractères morphologiques. Ce traité est en partie méconnu à cause de sa critique de la classification Linnéenne.

   - Le français Antoine-Laurent DE JUSSIEU reprend la classification de ADANSON et présente en 1789 dans "Genera plantarum" une classification naturelle faisant intervenir un maximum de caractères morphologiques en les hiérarchisant (classification Jussieu). Il crée trois grands groupes Acotylédones, Monocotylédones et Dicotylédones divisés en 15 classes et 100 sous-groupes. Cette découverte, adoptée par l'ensemble des botanistes, signe la fin de la classification Linné dont il ne restera que la célèbre nomenclature binomiale.

   - Le suisse Augustin-Pyramus DE CANDOLLE présente en 1813 dans "Théorie élémentaire de la botanique" un ensemble regroupant 161 Familles, 5000 Genres et 58 000 Espèces selon la classification Jussieu.

   - Le français Jean-Baptiste DE MONET DE LAMARCK confie à CANDOLLE en 1805 la publication de la troisième édition de la Flore française (cf [LAMARCK & CANDOLLE]) en 4 tomes et 5 volumes. La classification regroupe 4688 Espèces classées en 826 Genres et 91 Familles selon la classification Jussieu. Cette publication est complétée en 1815 par un 6e volume (cf [CANDOLLE]) correspondant au tome 5, avec notamment 1300 Espèces supplémentaires.

   - Le français C. PIN présente en 1879 dans "Flore élémentaire comprenant des notions de botanique, la classification et la description sommaire des Familles et des genres de plantes qui croissent naturellement en France" (cf [PIN]) un ouvrage de vulgarisation limité aux Genres. La classification regroupe 1047 Genres classées en 125 Familles selon la classification Jussieu.

Le 20e siècle marque ensuite le début de la Classification moléculaire (phylogénétique) basée sur les séquences d'ADN des Angiospermes.

6. Lexique ( Paragraphe Précédent / Suivant )


Le Lexique ci-dessous contient les termes utilisés dans cette page, listés par ordre alphabétique.

  1. Acotylédone : voir Cryptogame.
  2. Actinomorphe : se dit d'une Fleur qui présente un axe de Symétrie (exemple : géranium), la symétrie étant radiale.
  3. Aiguille : Feuille linéaire très étroite (moins de 3 mm en largeur), quelle que soit sa section (plate ou non). Une Aiguille a généralement une section ronde (exemple : pin parasol) et plus rarement une section plate (exemple : if), triangulaire (exemple : pin cembro) ou à 4 angles (exemple : épicéa commun).
  4. Akène ou achène : Fruit sec indéhiscent (qui ne s'ouvre pas). Exemple : noisette. Un Akène peut être ailé (Samare).
  5. Alternées ou alternes (Feuilles ou Fleurs) : disposées alternativement de part et d'autre de la Tige.
  6. Androcée : Pièce florale reproductrice mâle. Les organes de l'Androcée sont les Etamines.
  7. Angiosperme : Plante à fleurs dont la Graine est enfermée dans un Fruit. Les Angiospermes représentent la majorité des Plantes Herbacées et Ligneuses, soit environ 6000 Espèces en France, réparties en près de 150 Familles.
  8. Apétale (Fleur) : Se dit des Fleurs n'ayant qu'une seule Enveloppe florale, qui est alors formée, par définition, de Sépales.
  9. Arbre : Plante Ligneuse à Tronc unique, avec Racines, Branches, Tiges et Feuilles.
  10. Arbrisseau : Arbuste sans Tronc et donc ramifié dès le sol.
  11. Arbuste : petit Arbre.
  12. Arôme : perception odorante et gustative d'une Plante.
  13. Asymétrique (ou asymétranthe) : se dit d'une Fleur qui ne présente aucun axe ou plan de symétrie (exemple : valériane).
  14. Axillaire (Bourgeon) : situé à l'aisselle de la Feuille.
  15. Baie : Fruit charnu à pépins. Exemple : orange.
  16. Base (Feuille) : partie du Limbe en contact avec le Pétiole. La Base est généralement symétrique (exemple : poirier commun) et plus rarement asymétrique (exemple : orme).
  17. Bidenté (Bord) : doublement Denté.
  18. Bisexuée : voir Hermaphrodite.
  19. Bord (Feuille Plate) : contour du Limbe. Le bord d'une Feuille Plate peut être Denté (E) ou Lisse (I).
  20. Bourgeon : petit renflement de la Plante qui donne naissance aux Branches, Tiges, Feuilles, Fleurs et Fruits. Les Bourgeons sont généralement nus chez les Herbacées et entourés d'écailles protectrices chez les Ligneux.
  21. Bractée : petite Feuille (parfois manquante) située au voisinage immédiat des Fleurs, le plus souvent à la base des Pédoncules.
  22. Branche : partie de l'Arbre, plusieurs fois subdivisée, allant du Tronc jusqu'aux Tiges.
  23. Buisson : voir Arbrisseau.
  24. Bulbe : Tubercule dont l'excroissance est composée de feuilles superposées en tuniques (exemples : oignon, tulipe) ou imbriquées en écailles (exemple : lis).
  25. Caduc : se dit d'un organe qui se détache et tombe précocement (à la fin de la période de végétation). Exemples : Feuilles de nombreux Ligneux à l'automne, Sépales du Coquelicot.
  26. Calice : Pièce florale protectrice (souvent verte). Lorsque la Fleur n'a qu'une seule Enveloppe florale, la Pièce florale est appelée Calice. Les organes du Calice sont les Sépales pouvant être Soudés (Calice Gamosépale) ou Libres (Calice Dialysépale).
  27. Calicule : Petit Calice supplémentaire (souvent de couleur verte) placé à l'extérieur du Calice ordinaire et dans l'intervalle des Sépales ordinaires, considéré comme des Stipules de Sépales (exemples : fraisier, mauve).
  28. Capitule : Inflorescence de type Simple Touffé Sessile (exemples : famille des Composées et des Dipsacacées).
  29. Capsule : Fruit sec déhiscent (qui s'ouvre), à une ou plusieurs Loges. Exemple de Capsule à 3 Loges : marron.
  30. Carpelle : Organe du Pistil servant de logement aux ovules (dans le cas d'un ovaire) et aux Graines (dans le cas d'un Fruit). Les Carpelles reposent sur le Réceptacle de la Fleur et peuvent être Soudées entre elles ou Libres. Chaque Carpelle se compose d'un ovaire, d'un tube pollinique (style) et, à son extrémité, d'un bouton collant (stigmate) chargé de capturer le Pollen (voir Figure ci-dessous).

    Description d une carpelle de fleur
  31. Cellulaire (Plante) : non Vasculaire.
  32. Chaton : Epi dressé ou tombant de petites Fleurs serrées et unisexuées, sans aucune Enveloppe florale, ressemblant à la queue d'un chat. Les Chatons sont caractéristiques de certains Arbres. Par exemple, le chêne, le noyer, le noisetier ont des chatons mâles. Le saule, le peuplier et le charme ont des chatons mâles ou femelles.
  33. Chaume : Tige creuse des Herbacées de type graminée telles que le blé ou le bambou.
  34. Classification du vivant : La classification classique des êtres vivants respecte l'arborescence suivante : Règne, Embranchement, Classe, Ordre, Famille, Genre, Espèce, que l'on peut retenir avec la phrase mnémotechnique suivante : Reste En Classe Ou Fais de Grandes Etudes.
    Exemple pour l'homme : Animaux, Vertébrés, Mammifères, Primates, Hominidés, Homo, Homosapiens.
    Exemple pour le chêne rouge : Végétaux, Angiospermes, Dicotylédones, Fagales, Fagacées, Chêne, Chêne rouge.
    Pour le Règne Végétal, le Code International de Nomenclature Botanique (CINB) reconnaît sept catégories principales et obligatoires (indiquées en gras dans le tableau ci-dessous) avec les suffixes suivants :
    Classification des plantes
    Pour les Plantes à fleurs, les découvertes autour de l'ADN ont fait évolué cette classification vers la classification phylogénétique APG (Angiosperms Phylogeny Group) : APG en 1998, APG II en 2003, APG III en 2009, APG IV en 2016.
  35. Coeur (Forme) : en Forme de coeur à la Base.
  36. Complète (Fleur) : ayant les quatre sortes de Pièces florales.
  37. Composée (Feuille) : formée de plusieurs Folioles. Une Foliole peut être elle-même Composée (Feuille doublement Composée).
  38. Composée (Inflorescence) : formée de plusieurs Inflorescences Simples. L'Inflorescence composée peut être homogène (Grappe de Grappes, Epi d'Epis (nombreuses graminées), Ombelle d'Ombelles (ombellifères), Capitule de Capitules (exemple : edelweiss)) ou hétérogène (Grappe d'Epis (nombreuses graminées), Grappe d'Ombelles (exemple : lierre), Grappe de Cymes (exemples : lilas, marronnier, vigne), Corymbe de Capitules (famille des Composées Liguliflores), Epi de Cymes (exemple : famille des Lamiacées)).
  39. Cône : Fruit des Conifères. Le Cône femelle, en forme d'épi, est constitué d'un ensemble d'écailles portant chacune deux ovules donnant les Graines. Le cône peut être un Akène ou une Drupe. Sa forme est généralement ovoïde (exemple : mélèze) et plus rarement globuleuse (exemple : pin parasol), cylindrique (exemple : épicéa commun) ou en tonneau (exemple : cèdre).
  40. Conifère : Plante dont les Fruits sont des Cônes. Les Feuilles du Conifère sont toujours en Aiguille (exemple : sapin pectiné) ou en Ecaille (exemple : cyprès).
  41. Coriace : rigide, dur et cassant comme le cuir. Peut être épais ou non.
  42. Corolle : Pièce florale attractive (souvent vivement colorée) et parfois protectrice. Lorsque la Fleur a deux Enveloppes florales différentes, la Pièce florale intérieure est appelée Corolle et l'extérieure est appelée Calice. Les organes de la Corolle sont les Pétales pouvant être Soudés (Corolle Gamopétale) ou Libres (Corolle Dialypétale).
  43. Corymbe : Grappe dont les Pédoncules sont de plus en plus courts de façon à ce que les Fleurs viennent s'étaler dans un même plan (exemples : aubépine, cerisier de Sainte-Lucie, ornithogale).
  44. Cryptogames : voir Sporophytes.
  45. Cultivar : Variété créée artificiellement. Le Nom scientifique contient alors le Cultivar entre guillemets simples droits. Exemple : Malus domestica 'Cripps Pink' pour le cultivar 'Cripps Pink' du Pommier commun.
  46. Cycle floral : voir Verticille.
  47. Cyme : Inflorescence Simple dont l'axe principal se ramifie en un ou deux axes secondaires, eux-mêmes ramifiés en un ou deux axes tertiaires, etc., chaque axe se terminant par une Fleur (exemples : famille des Caryophyllacées, Euphorbiacées, Boraginacées).
    Selon le nombre d'axes secondaires, la Cyme peut être unipare (un seul axe, les ramifications pouvant se produire toutes du même côté de l'axe (Cyme enroulée, dite scorpioïde, exemple : myosotis) ou alternativement d'un côté et de l'autre de l'axe (Cyme en zig-zag, dite hélicoïde, exemple : pomme de terre)) ou bipare (deux axes opposés, exemple : oeillet).
    La Cyme est dite "multipare" lorsque les axes sont multiples et disposés en Touffe, s'apparentant ainsi à une Inflorescence Composée de type Ombelle d'Ombelles (exemple : euphorbe).
    Inflorescences de type cyme
  48. Denté (Bord) : avec dents (plus ou moins crénélées).
    Au niveau répartition, les dents sont généralement régulières sur tout le Bord (exemple : abricotier) et plus rarement nombreuses (exemple : sumac de Virginie), espacées (exemple : seringat), absentes partiellement (exemple : hortensia) ou rares (exemple : ailante).
    Au niveau taille, les dents sont généralement moyennes (exemple : cognassier du Japon) et plus rarement grosses (exemple : châtaignier), fines (exemple : viorne lantane) ou minuscules (exemple : fusain à feuilles larges).
    Au niveau forme, les dents sont généralement pointues (exemple : cognassier du Japon) et plus rarement arrondies (exemple : abricotier), en crochet (exemple : garance voyageuse) ou doublement dentées (exemple : orme).
  49. Dialy- (préfixe) : Préfixe désignant des organes non Soudés entre eux. Exemples : Calice dialysépale, Corolle dialypétale, Pistil dialycarpe ou dialycarpellé, Androcée dialystémone.
  50. Dicotylédone : Plante Angiosperme dont le premier germe de la Graine se présente sous forme de deux petites feuilles (cotylédons). Les Dicotylédones ont en général des Feuilles à Nervures Ramifiées et des Fleurs dont les organes floraux (Sépales, Pétales, Etamines, Carpelles) sont au nombre de 4 ou de 5 ou de leur multiple.
  51. Dioïque (ou état de Diécie) : Chez les Plantes à fleurs, se dit d'une Espèce dont les Fleurs sont Unisexuées et portées par des Pieds différents. Exemples : ortie, tamier.
  52. Disposition sur tige (Feuilles) : Les Feuilles disposées sur la Tige peuvent être Isolées ou Groupées.
  53. Disposition sur tige (Fleurs) : Les Fleurs disposées sur la Tige peuvent être Solitaires ou groupées en Inflorescences.
  54. Dressé : caractérise une Plante Ligneuse qui s'élève verticalement sans aucun support. Une Plante Ligneuse Dressée peut être un Arbre (E) ou un Arbrisseau (U).
  55. Drupe : Fruit charnu à noyau (coque Ligneuse). Exemple : cerise.
  56. Ecaille : Feuille imbriquée (se chevauchant partiellement avec d'autres Ecailles). Les Ecailles faciales et latérales autour de la Tige peuvent être identiques (exemple : cyprès) ou différentes (exemple : thuya).
  57. Echancrure (Feuille Plate) : entaille naturelle présente sur le Bord d'une Feuille Plate. L'Echancrure peut être pointue ou arrondie, et plus ou moins profonde en allant vers la Nervure principale.
  58. Entier (Bord) : voir Lisse.
  59. Enveloppe florale : L'une des deux Pièces florales externes d'une Fleur (Calice ou Corolle).
  60. Epi : Inflorescence de type Simple Alterné Sessile (exemples : arum, épilobe, orchis, plantain, saule).
  61. Eperon : se dit du prolongement d'un organe de Plante en deçà du point d'attache de sa base. Exemples : Eperon de Stipule, de Sépale, de Pétale.
  62. Epine : excroissance Ligneuse et pointue située sur le Tronc, les Branches, les Tiges ou les Feuilles. La Plante peut être piquante (PI) ou non piquante (NP).
  63. Espèce : septième rang dans la Classification du vivant, correspondant à un ensemble d'êtres vivants ayant le même aspect (critère de similitude morphologique, physiologique et chromosomique)
    et pouvant se reproduire entre eux en milieu naturel (critère d'interfécondité). L'interfécondité doit s'appliquer également à la progéniture.
    Ainsi, le cheval et l'âne sont deux espèces différentes car, bien qu'interféconds, leurs progénitures hybrides (mulet et bardot) ne le sont pas.
  64. Etamine : organe mâle de la Fleur formant l'Androcée, composée d'une petite queue (Filet) terminée par une poche (Anthère) renfermant les grains de Pollen.
  65. Famille : cinquième rang dans la Classification du vivant, correspondant à un regroupement de Genres ayant des caractéristiques similaires. Le nom d'une Famille se termine par le suffixe "acées" chez les Végétaux et par le suffixe "idés" chez les Animaux.
    Concernant les Plantes Angiospermes et selon la Classification classique du vivant, les grandes Familles sont les suivantes, classées selon le nombre d'Espèces en France (cf [THO, Petite flore de France, p. 437]) : Astéracées ou Composées (800), Poacées ou Graminées (470), Fabacées ou Légumineuses (360), Rosacées (250), Brassicacées ou Crucifères (250), Caryophyllacées (225), Apiacées ou Ombellifères (180), Scrofulariacées (175), Cypéracées (165), Lamiacées (165), Liliacées (150), Renonculacées (140), Orchidacées (120), Plantaginacées (120), Boraginacées (100), Orobanchacées (100).
  66. Fausse drupe : Fruit complexe entre la Drupe et la Baie (noyau composé de pépins). Exemple : poire.
  67. Faux-conifère : Plante dont les Fruits ne sont pas des Cônes mais dont les Feuilles sont en Aiguille (exemple : if) ou en Ecaille (exemple : bruyère commune).
  68. Faux-tronc : voir Stipe.
  69. Feuille : partie de la Plante insérée sur la Tige et possédant un Bourgeon, un Pétiole et une ou plusieurs Folioles. Attention : Au 17e siècle, la Feuille désignait souvent la "Feuille" de la Fleur, c'est-à-dire la Pétale.
  70. Feuillu : Plante dont les Feuilles sont Plates.
  71. Fleur : partie de la Plante insérée sur la Tige et possédant un Pédoncule et un ensemble de Pièces florales. Les Fleurs sont toujours Disposées en extrémité de Tige, qu'elle soit principale, secondaire, tertiaire, etc. par rapport à l'ensemble des ramifications de la Plante.
  72. Foliole : Limbe élémentaire de la Feuille. Hormis les Feuilles Composées, toute Feuille possède une seule Foliole.
  73. Follicule : Capsule à une seule Loge et à une fente d'ouverture. Exemple : Fruit du magnolia.
  74. Forme (Feuille Plate) : La Forme d'une Feuille Plate peut être : en Coeur (CO), Ronde (RO), Ovale (OV), Triangulaire/losangique (TR), Lancéolée (LA), Linéaire Etroite (LE), Lobée (LO) ou à Foliole Composée (FC) si Feuille Composée. La Forme (LE) est reclassée plus globalement comme appartenant au Type Aiguille quelle que soit sa section (plate ou non).
  75. Formule florale : La Formule florale traduit les caractéristiques essentielles d'une Espèce. Sous forme simplifiée et en notation française, cette Formule se présente par la succession des symboles suivants :
    - Sexualité : Hermaphrodite (symbole ⚥ ou H), Mâle (symbole ♂ ou M), Femelle (symbole ♀ ou F) ou Polygame (andro-sexué (symbole ⚥ ♂ ou HM), gyno-sexué (symbole ⚥ ♀ ou HF) ou tri-sexué (symbole ⚥ ♂ ♀ ou HMF)).
    - Symétrie : Actinomorphe (symbole O avec point ou croix centrale éventuelle, ou symbole *), Zygomorphe (symbole •|• ou X) ou Asymétrique (rien ou symbole $)
    - Pour chaque Pièce florale : nombre d'organes (0, 1, 2, 3, 4, 5... 12, n ou ∞), alternative ou plage éventuelle (signe -), groupage éventuel (signe +), type d'organe (Tépale (T), Sépale (S), Pétale (P), Etamine (E), Carpelle (C)), organes éventuellement Soudés (entre parenthèses ou crochets)
    - Position de l'ovaire (Carpelle) : au-dessus des Pièces florales (C souligné ou mot "supère") ou en dessous des Pièces florales (C surligné ou mot "infère").
    - Fruit éventuel
    Exemple 1 des Brassicacées ou Crucifères (chou, radis, etc.) : la Formule florale H O 4S 4P 2+4E (2C) supère silique indique que l'Espèce est Hermaphrodite, Actinomorphe, à 4 Sépales Libres, 4 Pétales Libres, 6 Etamines en deux groupes (2 grandes et 4 petites), 2 Carpelles Soudées en position supère, le fruit étant une silique.
    Exemple 2 de la massette (famille des Typhacées) : la Fleur est Unisexuée et Incomplète. La première Formule florale M O nT (3E) indique que l'Espèce mâle est Actinomorphe, à n Tépales Libres (réduits à des poils) et 3 Etamines Soudées (à la base). La seconde Formule florale F O nT 1C supère akène indique que l'Espèce femelle est Actinomorphe, à n Tépales Libres (réduits à des poils) et 1 Carpelle en position supère, le fruit étant un Akène.
  76. Fruit : partie de la Plante qui contient les Graines et succède à la Fleur fécondée (pollinisée) par transformation de l'ovaire du Pistil. Le Fruit favorise la Reproduction de l'Espèce en protégeant les Graines et en favorisant leur dissémination. Le Fruit peut être charnu (Baie, Drupe) ou sec (Akène, Capsule).
  77. Gainées (Feuilles) : Groupées par la Base dans une gaine (ou faisceau) insérée sur la Tige. Exemple : Aiguilles de pin de Monterey.
  78. Gamo- (préfixe) : Préfixe désignant des organes Soudés entre eux. Exemples : Calice gamosépale, Corolle gamopétale, Pistil gamocarpe ou gamocarpellé, Androcée gamostémone.
  79. Genre : sixième rang dans la Classification du vivant, correspondant à un regroupement d'Espèces ayant des caractéristiques similaires.
  80. Glomérule : Ombelle dont les Pédoncules sont très courts (exemples : betterave, gui).
  81. Gousse : Capsule à une seule Loge et à deux fentes d'ouverture. Exemple : Fruit du févier.
  82. Graine : Organe dormant qui résulte de la fécondation de l'ovule du Pistil chez les Plantes à fleurs. La Graine est Nue chez les Gymnospermes (simplement posée sur une écaille de Cône) ou enfermée dans un Fruit chez les Angiospermes. A maturité, la Graine est libérée par le Cône ou le Fruit, puis disséminée par le vent ou les animaux. Ensuite, si les conditions d'humidité et de température sont réunies, la Graine germe et forme une nouvelle Plante identique.
  83. Grappe : Inflorescence de type Simple Alterné Pédonculé (exemples : colza, genêt, groseillier, jacinthe, muguet).
  84. Grimpant : Plante qui s'élève verticalement en s'accrochant (par des vrilles ou des crampons) ou en s'enroulant autour d'un support (Tiges volubiles). La Plante peut être Ligneuse (exemple : lierre grimpant) ou Herbacée (exemple : lierre terrestre).
  85. Groupées (Feuilles) : disposées en groupe sur la Tige. Les Feuilles Groupées peuvent être Gainées (G) ou Touffées (T).
  86. Gymnosperme : Plante à fleurs dont la Graine est Nue. Les Gymnospermes représentent tous les Conifères et quelques espèces particulières (gingko, cyca, etc.), soit environ 60 Espèces en France, réparties en une dizaine de Familles.
  87. Gynécée : voir Pistil.
  88. Herbacée : Plante ayant l'aspect de l'herbe, avec une Tige souple dès le sol. Une Herbacée est non Ligneuse ou peu Ligneuse. Exemple : le palmier est une herbacée géante peu ligneuse et à faux-tronc (Stipe). De même pour le bambou : bien que fortement ligneux, son tronc est une Tige creuse (Chaume) qui sort de terre à son diamètre définitif.
  89. Hermaphrodite : Chez les Plantes à fleurs, se dit d'une Espèce dont les Fleurs sont bisexuées avec un Pistil et des Etamines, soit près de 75 % des Espèces.
  90. Hybride : être vivant issu du croisement naturel ou artificiel de deux Genres, Espèces, sous-Espèces ou Variétés différentes selon la Classification du vivant. Le Nom scientifique contient alors le signe "x" indiquant le croisement. Exemple : le platane commun de Nom scientifique "platanus xhispanica" est issu du croisement entre platane d'Orient et platane d'Occident.
    Codification selon croisements : "Genre xEspècenouvelle" = Genre Espèce1 x Espèce2 ; "xGenrenouveau" = Genre1 x Genre2 ; "xGenrenouveau Espècenouvelle" = Genre1Espèce1 x Genre2Espèce2.
  91. Incomplète (Fleur) : non Complète.
  92. Individu (Plante) : voir Pied (Plante).
  93. Inflorescence : disposition générale de l'ensemble des Fleurs d'une Plante. L'Inflorescence peut être de type Simple ou Composée.
  94. Irrégulière (Fleur) : non Régulière.
  95. Isolées (Feuilles) : disposées isolément sur la Tige. Les Feuilles Isolées peuvent être Alternées (A) ou Opposées (O).
  96. Isolée (Fleur) : voir Solitaire.
  97. Labelle (ou Tablier) : Pétale géant caractéristique de la Corolle de certaines Plantes (essentiellement chez les Orchidées) ayant le forme d'une plate-forme d'atterrissage (parfois prolongée d'un Eperon) ou parfois de l'abdomen de la femelle pollinisatrice, afin d'attirer les insectes pollinisateurs.
  98. Lancéolée (Forme) : en Forme de fer de lance, avec une longueur au moins égale à trois fois la largeur.
  99. Liane : voir Grimpant.
  100. Libre (Organe floral) : voir Dialy- (préfixe).
  101. Ligneux : qui durcit et devient bois (lignines). Une Plante ligneuse peut être un Arbre, un Arbrisseau ou un Grimpant Ligneux.
  102. Ligule (Feuille) : Limite entre la Gaine et le Limbe des Feuilles de certaines Herbacées. La Ligule peut être une membrane, un bourrelet ou une rangée de poils.
  103. Ligule (Fleur) : Sur les Capitules de certaines Inflorescences, la Ligule est la Corolle des Fleurs périphériques du Capitule, les Pétales de chaque Corolle étant Soudés en une langue tournée vers l'extérieur du Capitule. Par exemple, chez la marguerite, les Fleurs périphériques sont blanches et Ligulées alors que les centrales sont jaunes et tubulées.
  104. Limbe : partie membraneuse de la Feuille, soutenue par les Nervures.
  105. Linéaire étroite (Forme) : Cette Forme est reclassée plus globalement comme appartenant au Type Aiguille quelle que soit sa section (plate ou non).
  106. Lisse (Bord) : sans aucune dent.
    Au niveau forme, le Bord est généralement convexe (exemple : buis) et plus rarement ondulé (exemple : laurier sauce).
    Au niveau bordure, le Bord est généralement net (exemple : buis) et plus rarement finement cilié (exemple : rhododendron jaune) ou translucide (exemple : buplèvre ligneux).
  107. Lobe (Feuille Plate) : partie d'une Feuille Plate située entre deux Echancrures du Limbe. Le Lobe peut être pointu ou arrondi, à Bord Denté ou Lisse.
  108. Lobée (Forme) : en Forme de Lobes.
  109. Loge ou locule : voir Carpelle.
  110. Lychophytes : Sporophytes de type Lycopodes, Sélaginelles et Isoëtes.
  111. Membraneux : mince. Exemples : Feuille membraneuse, Fleur membraneuse.
  112. -mère (suffixe) : voir Type (Fleurs).
  113. Monilophytes : Sporophytes de type Fougères, Prêles et Psilotes.
  114. Monocotylédone : Plante Angiosperme dont le premier germe de la Graine se présente sous forme d'une seule petite feuille (cotylédon). Les Monocotylédones ont en général des Feuilles à Nervures non Ramifiées et des Fleurs dont les organes floraux (Sépales, Pétales, Etamines, Carpelles) sont au nombre de 3 ou de leur multiple.
  115. Monoïque (ou état de Monoécie) : Chez les Plantes à fleurs, se dit d'une Espèce dont les Fleurs sont Unisexuées et portées par le même Pied. Exemple : nombreux Conifères.
  116. Nervures : lignes plus ou moins saillantes du Limbe et conduisant le sève. Pour chaque Foliole, on distingue la ou les Nervures principales, et les Nervures secondaires partant des principales.
    Les nervures principales sont généralement uniques (exemple : poirier commun) et plus rarement au nombre de 3 (exemple : ciste de Montpellier) ou rayonnantes (exemple : ginkgo).
    Les nervures secondaires sont généralement convergentes vers le Bord (exemple : poirier commun) et plus rarement convergentes vers le Sommet (exemple : cornouiller sanguin), ou droites (exemple : hêtre) ou divergentes en Base (exemple : aubépine monogyne).
  117. Neutre (Fleur) : voir Stérile (Fleur).
  118. Noeud (Feuille) : point d'attache de la Feuille sur la Tige.
  119. Nom commun ou nom vernaculaire : nom usuel en français donné à un binôme Genre-Espèce dans le Classification du vivant. Exemple : "Peuplier noir".
  120. Nom scientifique ou nom savant : nom latin donné à un binôme Genre-Espèce dans la Classification du vivant, avec indication d'Hybrides éventuels. Exemple : "Populus nigra" correspondant au Nom commun "Peuplier noir".
  121. Nue (Fleur) : sans aucune Enveloppe florale.
  122. Nue (Graine) : non enfermée dans un Fruit clos.
  123. Ombelle : Inflorescence de type Simple Touffé Pédonculé (exemples : chélidoine, merisier, primevère, famille des Ombellifères).
  124. Opposées (Feuilles) : disposées par deux, l'une en face de l'autre, sur la Tige.
  125. Ordre : quatrième rang dans la Classification du vivant, correspondant à un regroupement de Familles ayant des caractéristiques similaires. Le nom d'un Ordre se termine par le suffixe "ales" chez les Végétaux et (souvent) par le suffixe "formes" chez les Animaux.
  126. Organe floral : élément d'une Pièce florale.
  127. Ovale (Forme) : en Forme de courbe fermée allongée (sans être Lancéolée).
  128. Palmé : disposé en éventail, comme les doigts de la main.
  129. Panicule : Inflorescence Composée de type Grappe de Grappes.
  130. Papilionacé : en forme de papillon. La Corolle papilionacée possède un Pétale supérieur, deux Pétales de côté et deux Pétales inférieurs Soudés.
  131. Penné : disposé de part et d'autre de la Nervure principale, comme les barbes d'une plume d'oiseau.
  132. Pédoncule (Fleur ou Fruit) : partie de la Fleur ou du Fruit les reliant à la Tige. Sa longueur peut être absente, courte ou longue. Pour une Fleur, le pédoncule est renflé à son extrémité (Réceptacle), lequel porte les Pièces florales.
  133. Pédonculé (Fleur ou Fruit) : muni d'un Pédoncule net.
  134. Périanthe : ensemble composé des deux Enveloppes florales d'une Fleur.
  135. Périgone : Enveloppe florale, sans distinction apparente de Calice et de Corolle. Les organes du Périgone sont des Tépales.
  136. Persistant : non Caduc.
  137. Pétale : feuille particulière formant la Corolle.
  138. Pétiole (Feuille) : partie de la Feuille reliant le Limbe à la Tige. Le Pétiole a généralement une section ronde et plus rarement une section aplatie latéralement. Sa longueur peut être absente, très courte (moins de 0.5 cm), courte (moins de 1 cm) ou longue (plus de 1 cm).
  139. Pétiolé (Feuille) : muni d'un Pétiole net.
  140. Phanérogames : voir Spermaphytes.
  141. Pièce florale : partie d'une Fleur ayant une fonction protectrice et/ou attractive (Calice et Corolle), ou reproductrice (Androcée et Pistil). Une Fleur comporte en général ces quatre Pièces florales (Fleur Complète). Dans certains cas, il peut manquer la Corolle (cas fréquent des Fleurs Apétales), la Corolle et le Calice (cas des Fleurs Nues. Exemple : frêne), une des Pièces reproductrices (cas des Fleurs Unisexuées, mâles ou femelles. Exemple : famille des Salicacées) ou toutes les Pièces reproductrices (Fleur Stérile).
    Description d une fleur
  142. Pied (Plante) : Partie d'une Plante (Tronc ou Tige) qui touche le sol. Par extension : la Plante totale (exemple : Pied de fraisier).
  143. Piridion : voir Fausse drupe.
  144. Pistil : Pièce florale reproductrice femelle. Les organes du Pistil sont les Carpelles.
  145. Plante : Etre vivant fixé au sol par des Racines. Une Plante peut être à Fleurs (Spermaphytes) ou dépourvue de Fleurs (Sporophytes). Une Plante peut être à l'état sauvage (Variété) ou créée artificiellement (Cultivar).
  146. Plantes à fleurs : voir Spermaphytes.
  147. Plate ou plane (Feuille) : dont le Limbe est une surface sans creux ni reliefs prononcés. Une Feuille Plate peut être Composée (C) ou Simple (S).
  148. Pollen : Chez les Plantes à fleurs, le Pollen est un ensemble de grains mâles minuscules (microspores) contenus dans les Etamines d'une Fleur et dispersés sur les Stigmates du Pistil par le vent, les insectes ou les oiseaux (pollinisation). Si le Pollen atterrit sur le Pistil d'une Fleur de la même Espèce, alors le Pollen germe (germination). Les ovules du Pistil, issues de macrospores femelles, se transforment alors en Graines (fécondation) et les ovaires du Pistil en Fruit (nouaison).
  149. Polydrupe : Fruit multiple composés de petites Drupes agglomérées (drupéoles). Exemple : framboise.
  150. Polygame : Chez les Plantes à fleurs, se dit d'une Espèce ayant à la fois des Fleurs Hermaphrodites et des Fleurs Unisexuées (mâles et/ou femelles), portées par le même Pied ou des Pieds différents (Espèces andro-, gyno-, tri-Monoïques ou andro-, gyno-, tri-Dioïques). La pariétaire est tri-Monoïque. Certains marronniers sont tri-Monoïques (mâle en haut, Hermaphrodite au milieu et femelle en bas de l'Inflorescence). Les frênes sont tri-Dioïques (les Fleurs mâles, femelles et Hermaphrodites étant portées par des Pieds différents).
  151. Port : stature (silhouette) de la Plante. Pour une Plante Ligneuse, le port peut être Dressé ou Grimpant Ligneux (G).
  152. Queue : voir Pétiole pour une Feuille et Pédoncule pour une Fleur ou un Fruit.
  153. Racines : partie souterraine de la Plante.
  154. Rameau : voir Tige.
  155. Ramifié : se dit d'un élément divisé en ramifications, l'élément principal étant divisé en éléments secondaires, l'élément secondaire en éléments tertiaires, etc. (exemples : Branches, Nervures, Tiges).
  156. Réceptacle (Fleur) : extrémité renflée du Pédoncule d'une Fleur et portant les Pièces florales.
  157. Réceptacle (Inflorescence) : extrémité élargie en plateau de la Tige d'une Inflorescence Touffée et portant les Fleurs (cas des Capitules et des Ombelles).
  158. Régulière (Fleur) : voir Actinomorphe.
  159. Reproduction : Les Plantes sans Fleurs (Sporophytes) se reproduisent par des cellules uniques (Spores). Les Plantes à fleurs se reproduisent selon deux modes possibles : reproduction asexuée (ou multiplication végétative, sans Graines, par bouturage ou marcottage par exemple) et reproduction sexuée (par les Graines, issues de la fécondation de deux cellules sexuelles mâle et femelle (voir Pollen)).
  160. Résine : liquide naturel sécrété par certaines Plantes. La Plante peut être Résineuse (RE) ou non Résineuse (NR).
  161. Résineux : producteur de Résine. Presque tous les Conifères sont Résineux (contre-exemple : genévrier commun). Presque tous les Feuillus sont non Résineux (contre-exemple : manguier).
  162. Ronde (Forme) : en Forme de cercle.
  163. Samare : Akène ailé. La Samare peut être simple (avec une seule aile) comme celle des frênes, double comme celle des érables ou circulaire comme celle des ormes.
  164. Sépale : feuille particulière formant le Calice.
  165. Séparé (organe floral) : voir Dialy- (préfixe).
  166. Sessile : sans Pétiole pour une Feuille ou sans Pédoncule pour une Fleur ou un Fruit.
  167. Sexualité : Chez les Plantes à fleurs, une Espèce peut être Hermaphrodite, Unisexuée ou Polygame. La sexualité d'une Espèce peut aussi évoluer avec l'âge. Par exemple, dans le cas du pin sylvestre, chez le vieil Arbre, la sexualité mâle envahit presque toutes les Branches, la sexualité femelle étant repoussée vers le haut de l'Arbre.
    Ainsi, un même Pied peut être unisexué (Fleurs toutes mâles ou toutes femelles, l'Espèce étant alors Unisexuée Dioïque) ou bisexué (Fleurs non toutes mâles et non toutes femelles, l'Espèce étant alors Hermaphrodite, Unisexuée Monoïque ou Polygame).
  168. Simple (Feuille) : formée d'une seule Foliole.
  169. Simple (Inflorescence) : dont toutes les Fleurs sont Alternées (type Grappe, Epi ou Corymbe), Touffées (type Ombelle ou Capitule) ou organisées en Cyme. Voir Figure ci-dessous.
    Inflorescences simples
  170. Sinus (Feuille Plate) : voir Echancrure.
  171. Solitaire (Fleur) : qui se présente seule à l'extrémité d'un Pédoncule.
  172. Sommet (Feuille) : point du Limbe le plus éloigné de sa Base. Le Sommet peut être sans pointe (exemple : aulne glutineux), arrondi (exemple : arbre de judée) ou pointu (exemple : pommier commun).
  173. Soudé (organe floral) : voir Gamo- (préfixe).
  174. Spermaphytes ou Spermatophytes : ensemble de toutes les Plantes à Fleurs (appelé anciennement Phanérogames), composé des Gymnospermes et des Angiospermes.
  175. Spore : Organe dormant chez les Plantes inférieures (Sporophytes), apte à donner directement naissance à un nouvel individu sans fécondation. Les Spores ne sont pas des Graines pour deux raisons principales : d'une part elles ne contiennent pas d'embryon de Plante, d'autre part elles ne sont pas issues d'une fécondation.
  176. Sporophytes : ensemble de toutes les Plantes dépourvues de Fleurs (appelé anciennement Cryptogames), donc ne formant pas de Graines, les organes reproducteurs étant des Spores. Les Sporophytes peuvent avoir de vraies Racines (exemples : Fougères, Prêles, Lycopodes) ou être sans vraies Racines, généralement avec poils fixateurs (exemples : Algues, Champignons, Hépatiques, Lichens, Mousses).
  177. Squelette (Feuille Plate) : structure des Nervures si Feuille Simple ou structure des Folioles si Feuille Composée. Le Squelette peut être Palmé (M) ou Penné (N).
  178. Stérile (Fleur) : sans aucune Pièce florale reproductrice. Chez les Aracées par exemple, certaines Fleurs sont stériles, transformées en Pièces florales nutritives, en poils (piège à insectes) ou en diffuseur d'odeur.
  179. Stigmate : extrémité du Carpelle qui réceptionne le Pollen.
  180. Stipe : emboîtement de Feuilles enroulées et Coriaces donnant l'apparence d'un Tronc.
  181. Stipule : excroissance située à la base du Pétiole d'une Feuille, généralement en nombre pair, sous forme d'écaille, de petite feuille, d'épine, de glande, de poil ou de vrille. Les Stipules sont présentes sur près de 20 % des Plantes Angiospermes et sont fréquentes chez les Rosacées.
    La fonction des Stipules est apparemment multiple : protection des Bourgeons contre le gel et les attaques des insectes (Stipules écailleuses), complément de photosynthèse des Feuilles (Stipules foliacées), protection contre les insectes de grande taille (Stipules épineuses), attirance des fourmis qui assurent alors la protection des Feuilles contre les insectes de petite taille (Stipules glandulaires), captation de rosée (Stipules poilues), mise en tension de certaines Tiges Grimpantes volubiles pour favoriser leur croissance en hauteur (Stipules en vrille).
  182. Symétrie florale : Une Fleur peut être polysymétrique (Fleur Actinomorphe), monosymétrique (Fleur Zygomorphe) ou sans aucune symétrie (Fleur Asymétrique).
  183. Tépale : Sépale identique à un Pétale par la forme et par la couleur.
  184. Thyrse : Inflorescence Composée de type Grappe de Cymes.
  185. Tige (Arbre) : partie cylindrique de l'Arbre située entre les Branches et la Feuille. La Tige porte le Bourgeon à la base du Pétiole.
  186. Tige (Herbacée) : partie cylindrique de l'Herbacée située entre les Racines et les Feuilles. La Tige peut être aérienne, aquatique ou souterraine.
  187. Touffées : groupées au même niveau sur un axe, généralement sans gaine et en cercle autour de la Tige. Exemples : Feuilles Plates du catalpa commun, Aiguilles du mélèze, Pédoncules d'une Inflorescence, Sépales, Pétales, Etamines ou Carpelles d'une Fleur.
  188. Trachéophytes (ou Trachéobiontes) : voir Plantes Vasculaires
  189. Triangulaire/losangique (Forme) : en Forme de triangle (à Base tronquée) ou de losange (à Base en coin).
  190. Tronc : partie de l'Arbre située entre les Racines et la naissance des Branches.
  191. Tubercule : excroissance souterraine d'une Plante qui contient des réserves nutritives (glucides). Les organes transformés en Tubercule peuvent être une Racine (exemples : carotte, dahlia), une Tige souterraine (exemples : pomme de terre, iris) ou une base de Tige (exemples : navet, radis, betterave).
  192. Type (Feuilles) : Une Feuille peut être de type Aiguille (A), Ecaille (E) ou Plate.
  193. Type (Fleurs) : Une Fleur peut être de type n = 2, 3, 4, 5, 6... ∞ (dimère, trimère, tétramère, pentamère, hexamère... polymère) lorsque les organes floraux principaux (Sépales et Pétales) sont au nombre de n ou de son multiple.
  194. Unisexuée : Chez les Plantes à fleurs, se dit d'une Espèce dont les Fleurs sont mâles ou femelles, soit portées par le même Pied (Espèce Monoïque) ou par des Pieds différents (Espèce Dioïque).
  195. Variété : sous-Espèce pour les Plantes sauvages. Le Nom scientifique contient alors la variété précédée du symbole var. Exemple pour le peuplier noir d'Italie : Populus nigra var. italica
  196. Vasculaire (Plante) : Une Plante est dite vasculaire lorsqu'elle possède des vaisseaux conducteurs de sève. Les Plantes vasculaires regroupent les Spermaphytes, les Lycophytes et les Monilophytes.
  197. Végétal : voir Plante.
  198. Verticille floral : voir Pièce florale.
  199. Verticillé : voir Touffé.
  200. Zygomorphe : se dit d'une Fleur qui présente un plan de Symétrie (exemple : orchidée), la symétrie étant bilatérale, de type gauche/droite par exemple. La Zygomorphie peut être droite ou médiane (le plan de symétrie étant confondu avec le plan floral, cas général), transverse (perpendiculaire au plan floral, exemple : fumeterre) ou oblique (par rapport au plan floral, exemple : pomme de terre).
    La zygomorphie peut s'appliquer à certaines Pièces florales (Corolle, Androcée) mais pas à toutes, le Calice par exemple pouvant être Actinomorphe. Plus globalement, la zygomorphie peut s'appliquer à certaines Fleurs de la Plante et pas aux autres, la marguerite ou le tournesol par exemple étant Actinomorphes pour les Fleurs du centre et Zygomorphes pour les Fleurs en périphérie.

6. Bibliographie ( Paragraphe Précédent / Début )

Les auteurs cités dans cette page sont mentionnés entre crochets sous la forme [AUTEUR Titre Page].

  1. ADANSON Michel, Familles des plantes (en 2 volumes, téléchargeables sur le site Gallica), Vincent Paris 1763 ; méthode d'identification de 1615 genres classés en 58 familles par caractères morphologiques.
  2. Atlas floristique des Alpes-de-Haute-Provence, La flore des Alpes-de-Haute-Provence ; description de 5500 plantes, avec photos, glossaire et index.
  3. BONNIER Gaston, DE LAYENS Georges, Petite flore, Belin 1991 ; méthode d'identification de près de 600 espèces parmi les plus communes de France, Suisse et Belgique, regroupant 670 espèces classées en 58 familles selon la classification Jussieu.
  4. CANDOLLE Augustin, Flore française (tome 5 ou 6e volume, téléchargeable sur le site Gallica), Desray Paris 1815 ; complément à la "Flore française - 1805" de LAMARCK, avec notamment 1300 espèces supplémentaires.
  5. FORETVIRTUELLE.COM, Botanique forestière ; description de 670 plantes forestières (dont 216 ligneux), avec nombreuses photos.
  6. HOBBES WORLD.COM, Botanique ; description structurée de 233 arbres hors fruitiers, avec quelques photos.
  7. HORTUS BOTANICUS, Ligneux - Reconnaissance des feuilles ; photothèque d'environ 500 ligneux, avec photos des feuilles.
  8. Jardin! L'Encyclopépie, Plantes ; description d'environ 7000 plantes (dont environ 3800 ligneux), avec quelques photos.
  9. LAMARCK Jean Baptiste, CANDOLLE Augustin, Flore française (en 4 tomes et 5 volumes, téléchargeables sur le site Gallica), 3e édition, Agasse Paris 1805 ; méthode d'identification de 4688 espèces classées en 826 genres et 91 familles selon la classification Jussieu.
  10. LAMARQUE Jeanne, TAVERNIER Raymond, Quel est cet arbre ? Bordas 1992 ; méthode d'identification de 230 ligneux.
  11. PIN C., Flore élémentaire comprenant des notions de botanique, la classification et la description sommaire des familles et des genres de plantes qui croissent naturellement en France (téléchargeable sur le site Gallica), 4e édition revue et augmentée d'un vocabulaire des mots techniques, André-Guédon Paris 1882 ; méthode d'identification de 1047 genres classés en 125 familles selon la classification Jussieu.
  12. PLANTES-SAUVAGES.COM, Plantes Sauvages ; description d'environ 2300 plantes sauvages (dont 107 ligneux), avec quelques photos.
  13. QUELLEESTCETTEPLANTE, Quelle est cette plante ? ; description de 972 plantes (dont environ 460 ligneux), avec photos.
  14. READER'S DIGEST, Guide des arbres et arbustes, Reader's Digest 1986 ; description d'environ 800 ligneux, avec photos, glossaire et index.
  15. THOMAS Régis, BUSTI David, MAILLART Margarethe, Petite flore de France - Belgique Luxembourg Suisse, Belin 2018 ; méthode d'identification de plus de 1000 espèces (dont 150 ligneux classés à part) classées en 500 genres et 100 familles.
  16. TOURNEFORT Joseph, Eléments de botanique ou méthode pour connaître les plantes (téléchargeable sur le site Gallica), Imprimerie royale Paris 1694 ; méthode d'identification de près de 7000 espèces classées en 698 genres et 22 classes de genres.
  17. UNIVERSITE PIERRE & MARIE CURIE, Arbres et arbustes - une encyclopédie en images ; description d'environ 300 ligneux et monocotylédones, avec nombreuses photos.
  18. UNIVERSITE PIERRE & MARIE CURIE, Reconnaître les arbres et les arbustes par leurs feuilles ; photothèque d'environ 90 ligneux, avec photos des feuilles.


Copyright © 2005 Régis Petit.         CopyrightFrance.com        Dernière mise à jour de la page : 18 mai 2022.